J'ai testé pour vous Musique

POURQUOI ET COMMENT DEVENIR BÉNÉVOLE EN FESTIVAL DE MUSIQUE

By on 9 juin 2016

En voyage, après les transports, l’hébergement et la nourriture,  le poste de dépenses qui va plomber son budget va être les activités que l’on va effectuer.

Ces dépenses vont être très différentes d’un voyageur à l’autre. Certains vont profiter de leur tour du monde pour sauter à l’élastique/en parachute « parce qu’on ne vit qu’une fois ». D’autres vont prendre un guide et des sherpas pour faire le treck dont ils ont toujours rêvé au Nepal, ou bien se payer des cours de plongée sous marine afin d’avoir leur certification PADI…

Évidement, lorsque l’on voyage avec un budget serré, il faut savoir trouver les bons plans pour effectuer des activités qui ne coutent rien (ou très peu).

En ce qui me concerne, je suis une fan de musique. Je vais à des dizaines de concerts et de festivals tous les ans. Ceci a évidement un effet non négligeable sur mon budget et mes économies. C’est pour cela que depuis quelques années, j’ai décidé d’être bénévole sur des festivals de musique.

 

Qu’est ce qu’on attend de moi sur un festival?

Un festival (ou tout autre évènement culturel) ne peut rarement pas fonctionner sans l’aide de bénévoles. Avec ce statut, vous participez de l’intérieur à la vie du festival. Différentes tâches peuvent vous être affectées. En règle générale, pendant toute la durée de l’événement vous serez affecté à un pôle particulier (toujours le même) sous le contrôle d’un responsable.

Les pôles principaux sont:

  • l’accueil des festivaliers,
  • la gestion des artistes et des médias,
  • le nettoyage du site,
  • les buvettes et points de restauration,
  • la sécurité du site,
  • le montage/démontage des infrastructures…

Vous travaillez entre 6 à 8h par jour réparties en plusieurs shifts. Pas de panique, 8h de bénévolat en festival c’est beaucoup plus agréable que 8h par jour de boulot derrière un PC!

Cependant, on attendra de vous un minimum de sérieux et de ponctualité. Donc hors de question de venir à l’heure que vous voulez et complètement saoul sous prétexte que vous êtes « juste » bénévole et pas un prestataire. Mais rassurez-vous, les organisateurs vous laissent pas mal de libertés pour profiter de l’événement, car ils veulent que vous reveniez d’une année sur l’autre. Ils comptent sur votre fidélité et ils ont besoin de vous.

 

Pourquoi devenir bénévole sur un festival de musique?

Bon, mon argument principal c’est surtout de voir des concerts gratis! Alors bien sur, parfois cela tombe mal, il y a un groupe ou un artiste que l’on veut absolument voir, mais manque de chance, il faut assurer un shift au même moment. Cependant il y a toujours moyens de s’arranger avec les organisateurs ou d’échanger son shift avec une autre personne pour profiter du spectacle (à charge de revanche bien sur).

Vivre 3 ou 4 jours en camping, à manger de la bouffe pas top, à dormir sous une tente au milieu du bruits et des autres festivaliers (souvent très bruyants): on s’en remet parfois difficilement physiquement…  Je l’ai longtemps fait, j’ai adoré ces moments mais aujourd’hui je n’ai plus 18 ou 20 ans. Mon corps à du mal à suivre. Alors cela va probablement faire « vieux cons » mais j’avoue que j’apprécie de pouvoir avoir un place de camping au calme et à l’ombre, 3 vrais repas chauds par jour (et je ne parle pas d’un vieux kebab/frittes de fin de soirée) et d’avoir accès à des douches chaudes et privées (c’est mieux quand tu dois travailler au contact des festivaliers).

Enfin si je dois citer un argument pour vous convaincre de tenter l’aventure, c’est l’ambiance entre les bénévoles! Tout le monde est ici pour s’amuser et cela permet de faire de superbes rencontres avec des personnes de tout horizon et que l’on aurait pas l’habitude de côtoyer en temps normal. Il y a parfois de belles histoires d’amour qui y naissent (coucou Hytam&Bégo 😉 ). D’une année sur l’autre, beaucoup de bénévoles reviennent. Du coup, c’est un moment de l’année où l’on se retrouve tous. Chacun ramène un nouveau pote pour devenir bénévole à son tour, et le groupe grandi à chaque fois. Tous les ans, je vois cette période estivale comme une colonie de vacances pour les grands.

 

Combien gagne t’on en travaillant sur des festivals?

Soyons clairs! Les organisateurs de festival ont besoin d’une très forte main d’œuvre pour faire vivre leur événement et qu’il soit rentable (afin de le refaire l’année d’après). A l’exception de certains postes stratégiques ou si vous êtes un prestataire spécifique (ingénieur du son, vigile, maintenance…) vous ne serez pas rémunérés pour votre « travail ». Du moins pas financièrement. Et bien sur, n’y voyez pas forcément une façon pour les organisateurs de s’en mettre plein les poches sur votre dos. Il y a évidement quelques festivals qui « abusent » un peu sur les bénévoles (longs shifts, pas de tickets boissons, horaires contraignantes pour bénéficier du moindre concert…), mais cela est très rare. Et puis, cela reste quand même une très bonne expérience

En règle générale, je suis toujours bénévole sur un festival pour lequel j’aurai de toute manière payé pour aller. Je ne serai par exemple jamais bénévole sur un gros festival techno de 3 jours car ce n’est clairement pas ma tasse de thé. En temps normal, je n’aurais pas acheté de billet. Donc en travaillant la bas, j’économise le prix du billet de l’évènement. De plus, le festival vous assure 3 repas par jours, ainsi que l’hébergement. En fonction de leurs moyens (et de leurs politiques) les organisateurs peuvent assurer la boisson. Et soyons honnêtes, la bière est un poste de dépense très important en festival :- ) Cela peut se traduire par quelques tickets boissons par jour, à carrément un open bar (en restant responsable et en assurant ses différents shifts avec sérieux!)

Si vous êtes bénévole en festival, voici ce que vous économiserez en moyenne (cela va évidemment varier en fonction de l’événement et je ne me base que sur des festivals effectués en France):

  • Prix d’un pass 3 ou 4 jours: 100 euros (minimum pour un festival « mainstream »)
  • Prix d’un pass camping: 10 euros
  • Prix des repas pour 3 jours: 3*10€: 30 euros (c’est vraiment un minimum de ce que vous auriez dépensé, et je pars du principe que vous auriez aussi fait quelques courses avant le festival pour économiser)
  • Prix des boissons: difficile de donner un chiffre, mais 60€ serait un minimum sur 3 jours (sauf si vous êtes super ingénieux et que arriviez à faire rentrer des boissons sur le site en cachette_ou que la bière ne soit pas votre tasse de thé)
Total économisé: 200 € minimum pour 3 jours.

Autres dépenses possibles (mais que je n’inclus pas dans ce calcul): l’achat de goodies (t-shirt, CD….), les transports pour venir sur le site (en tant que bénévole vous devez aussi venir par vos propres moyens)

Comment devenir bénévole?

Tous les festivals recherchent des bénévoles pour fonctionner correctement, mais les processus de recrutement diffèrent parfois.

Pour des festivals affiliés à une cause comme les Solidays à Paris, les bénévoles sont recrutés au sein de l’association qui l’organise (association Aides dans cet exemple). Il faut alors adhérer à cette association pour être travailler sur l’événement.

D’autres festivals vont chercher à promouvoir les associations de leur localité et ne vont pas faire de recrutement externe. Par exemple, au Hellfest ils n’étudient que les candidatures d’associations (loi 1901) composées d’au moins 5 personnes majeures, membres officiels de cette association. Sauf cas exceptionnel, ils ne prennent plus de bénévoles au cas par cas. Donc à moins de faire partie de l’équipe de foot locale ou de l’association des anciens combattants de la ville de Clisson, difficile de rentrer…

Mais en règle générale, il y a toujours sur les sites Internet des festivals un lien pour le recrutement des bénévoles. Pensez aussi à vous inscrire à la newsletter de l’association pour avoir les informations. Les inscriptions se font 2 ou 3 mois avant et vous avez un retour de l’organisation un mois avant. Vous devez remplir un questionnaire avec vos coordonnées, les postes qui vous intéressent, vos disponibilités. Parfois, une petite lettre de motivation peut vous être demandée.

Enfin, il y a la bonne vieille méthode du bouche à oreille et de la cooptation via les anciens bénévoles! Sur certains évènements, la demande est tellement forte et les réinscriptions des anciens a tellement de succès que les inscriptions ne sont malheureusement pas ouvertes publiquement à de nouvelles personnes. Il faut donc connaître un autre bénévole ou un membre de l’organisation pour voir avec eux s’il ne reste pas des places disponibles. C’est comme cela que j’ai fait venir mes 2 copines lors de la dernière édition de Cabaret Vert dans les Ardennes.

Mon CV de bénévolat:

Depuis 4 éditions, Le Cabaret vert  à Charleville Mézière: gestion de l’accueil des festivaliers (vente des billets, pose des bracelets, signalétique dans les rues, gestions des consignes…)

Depuis 2 éditions, Musicalarue à Luxey : montage/démontage du site, organisation du parking et du camping des festivaliers.

2014, Reggae Sun Ska à Bordeaux: contrôle des entrées et des billets.

2012, L’ile au Mix à Cergy: sondage des festivaliers sur le site.

 

En bref, si vous voulez profiter de nombreux concerts en dépensant le moins possible , je vous conseille donc de tenter le bénévolat. Non seulement j’en garde de supers souvenirs car l’ambiance y est top, mais vous contribuerez au maintien de ces événements culturels qui ne peuvent survivre sans votre aide!

Incoming search terms:

  • exemple de lettre de motivation pour faire du bénévolat dans festival de musique
  • BENEVOLAT A HELLFEST
  • comment devenir benevole hellfest
  • etre benevole a un festival sur paris
TAGS
RELATED POSTS
2 Comments
  1. Répondre

    Mina

    23 octobre 2016

    Woah nelly, how about them apleps!

LEAVE A COMMENT